Skip to main content

Balance ton Panda ?

Faisons les présentations. Je m’appelle Isatisuan et celui qui fait semblant de dormir, c’est Isatizi, mon frère.
Je plaisante. Nous ne sommes pas des pandas mais des renards polaires.
Des renards polaires un peu vexés, tout de même. J’irai jusqu’à dire que ces temps-ci, on nous prend carrément à rebrousse-poil.
Il paraît que la tendance est à la parole libérée. Alors profitons-en pour ouvrir notre museau.

Il n’y en a que pour les pandas en ce moment. Et Huan Huan par-ci, et Yuan Zi par-là, et les journalistes qui se pressent, et la télé qui se bouscule, et les radios qui s’en font les gorges chaudes… Qu’ont-ils de plus que nous ces pandas, avec leurs yeux au beurre noir ?

Alors oui, vous allez me dire que ce sont des trésors nationaux pour la Chine, symboles culturels de la paix et de l’amitié, et qu’il faut les recevoir en grande pompe, les entourer et les soigner comme il se doit, tels des superstars diplomatiques. Oui c’est vrai, ils ont failli disparaître en même temps que les forêts de bambous et re-oui, ils ne peuvent se reproduire que quelques jours par an. Et re-re-oui, tout cela n’a pas de prix et seules les mauvaises langues souligneront l’indécence du budget.

Or moi, le renard polaire, j’estime que ma vie et celle de mon frère valent bien la leur. Et toc.

Je prétends de surcroît que nous pourrions tout à fait être le symbole des régions Arctiques, actuellement en mode dégivrage d’après ce que je me suis laissé dire. Nous serions les ambassadeurs efficaces et tout à fait honorables des pays limitrophes du Pôle Nord. Et franchement, ne sommes-nous pas photogéniques, avec notre splendide robe, notre longue queue qui nous sert d’oreiller, nos petites oreilles et nos jolis museaux ? Si beaux que notre fourrure a été abusivement convoitée et que l’extinction nous guette en Scandinavie…

En attendant, nous sommes à l’abri du danger et bien cocoonés au Parc animalier de Gramat, juste en face de la Résidence «Les Ségalières». Nous y vivons parmi tous nos amis animaux d’Europe. A l’insu des humains, nous y avons installé notre « Radio-Londres ». Mais chut…

Venez à notre rencontre, en plein cœur du Quercy, entre Rocamadour et le Gouffre de Padirac.

Nous serons fiers de faire votre connaissance et vous gagnerez, j’en suis sûr, à faire la nôtre.

http://www.gramat-parc-animalier.com/

Pour en savoir plus sur les pandas, tout de même…
http://www.panda.fr/la-reintroduction-de-pandas-captifs-dans-le-milieu-naturel.html#Introduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *