Skip to main content

Maillot… niaise ?

Certains plaisirs peuvent s’avérer déprimants. Si vous en doutez, essayez donc votre maillot de bain de l’été dernier, juste pour voir. Ou mieux, si vraiment vous voulez mesurer votre stock de sérotonine (hormone du bien-être), tentez d’en choisir un nouveau dans une cabine d’essayage généreusement équipée de plafonniers blafards. Rien ne vaut la lumière plongeante des boutiques de sport pour augmenter le chiffre d’affaires du pharmacien ou de l’esthéticienne.

Bon, cessons de faire la niaise et biaisons plutôt : on trouve de très beaux paréos dans des tons extrêmement flatteurs.

Finalement, ce n’est ni le maillot qui compte ni ce que l’on met dedans. Ce qui importe, c’est de savoir nager et de pouvoir s’adonner à ce plaisir incomparable, dans une mer scintillante et accueillante, sous un ciel bleu éclatant, puis de s’allonger, rayonnants de soleil, sur le sable chaud et doux de la plage. Et pour ce faire, vous vous moquerez bien d’être une pin-up ou un chippendale. Une réservation bien choisie au bord de la Méditerranée suffira à vous combler. Vous rentrerez délicieusement bronzés, amincis au moins par illusion d’optique, tonifiés… et surtout, heureux.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *